Votre peau modifie t'elle votre parfum ? – VIOLET

Votre peau modifie t'elle votre parfum ?

Parfum de Peau 

On pourrait penser d’un parfum qu’il sent toujours la même chose. Éternel phare dans la nuit, on se tournerait vers lui lorsque partout ailleurs, les réalités fluctuent et varient. Après tout, ils laissent sur nos souvenirs, des taches indélébiles, des marqueurs qui transcendent le temps et l’espace. Malheureusement, croire cela serait commettre la plus terrible des erreurs et vous vaudrait une comparution immédiate au tribunal des odeurs. Un parfum change, s’adapte, se bonifie, s’altère aussi, parfois. Il dépend de tant de facteurs qu’il serait presque tentant d’écrire que dans un même flacon, chaque pulvérisation est différente de la précédente. 

Dans la pléthore de raisons qui modifie la perception d’une fragrance, une a retenu notre attention et c’est souvent la première cause : la peau. Eh oui ! Le plus grand organe du corps humain modifie imperceptiblement nos parfums favoris. Par quels procédés cette dernière change t’elle la perception d’un parfum ? 

Attention, divulgâcheur ! il est nécessaire d’écarter une idée reçue très répandue. Certes, la peau joue un rôle important dans la perception que l’on a d’un parfum, mais penser qu’il peut être complètement modifié par cette dernière serait de l’ordre du fantasme. La réalité se cache dans la subtilité. 

 D’abord, il y a les raisons physico-chimiques de la peau :

— Le pH : Chaque peau a son acidité propre qui peut varier entre 4 pour les peaux les plus sèches à 6,5/7 pour les plus grasses. Cette notion est à prendre en compte lorsque l’on cherche les raisons des changements dans l’odeur de vos fragrances préférées.  

— La transpiration : composée à 99 % d’eau et 1 % de sels minéraux, d’anticorps et de toxines, la transpiration par le biais de son acidité peut affecter les molécules odorantes des parfums.

— Le sébum : constitué majoritairement de lipides, il est l’aliment idéal pour de nombreuses bactéries microscopiques qui se trouvent sur la peau sous nos bras et autour de notre sexe. Ce sont ces mêmes bactéries qui sont responsables de notre odeur corporelle en consommant notre sueur. Plus de sébum = plus de bactéries = une odeur personnelle plus marquée. 

— La température : La peau étant à une température moyenne comprise entre 33 C° et 36 C°, elle intervient principalement dans la diffusion du parfum. 

Sans oublier l’environnement. Car d’autres facteurs entrent en compte dans la symbiose parfum/peau tel que les médicaments, le stress, l’anxiété, l’hygiène de vie, le tabagisme, la maladie, la pollution et toutes les agressions extérieures. La peau est l’organe qui est en contact constant avec l’extérieur. Cette sollicitation perpétuelle l’oblige à sans cesse s’adapter pour jouer au mieux son rôle de fonction barrière. Il reste une cause que j’ai sciemment tu, car je lui réserve un article individuel tant le sujet est intéressant : LA NOURRITURE.

En conclusion, ce que vous portez dépend de nombreux facteurs et la peau en est un important. Vous me pardonnerez d’enfoncer une porte ouverte, mais nous avons tous une peau différente et chacune fera réagir différemment le même parfum même si ce dernier restera dans son essence, le même. Si COMPLIMENT est un bouquet de fleur blanche sur Louise, il ne deviendra pas un ambré sur Thomas. Par contre, la peau de Louise pourra faire exalter les odeurs indolés et animal du jasmin. Il ne lui restera plus qu’à savoir si cette nuance, Louise l’a dans la peau. 



Related Posts

L'anosmie, le silence d'un sens
L'anosmie, le silence d'un sens
Nous braquons les projecteurs sur un handicap souvent incompris qui réalise un grand retour sur la scène médiatique à...
Read More
Nait-on nez ?
Nait-on nez ?
  Ô toi, qui dans les méandres d’internet cherche désespérément une réponse à la question : existe-t-il dans ce bas m...
Read More
Comment se parfumer
Comment se parfumer
"Comment se parfumer" ? Mais la réponse semble toute trouvée. Il vous suffit de prendre votre flacon et de le vaporis...
Read More