Skip to main content

Carnet de création #7 - Abîme

Carnet de création #7 - Abîme

S’il y a bien un parfum, tiré du passé de VIOLET, dont l’aura nous hypnotise depuis tant d’années c’est bien ABÎME. Peut-il exister nom plus envoutant ?Qu’évoque-t-il ? Que sent-il ? Dans quel contexte est-il apparu ? Autant de questions sans réponse qui nous ont poussés à rééditer cette fragrance pleine de mystères. Elle est, peu à peu, devenue la fière représentante des parfums oubliés de VIOLET. 
Avant tout, il faut savoir que nous ne sommes pas certains de la date de sortie d’ABÎME. On parle volontiers de 1930, mais nous manquons de source pour recouper et corroborer cette date. Cette absence d’information alimente tout le mystère qui règne autour de lui. Il n’existe, à ce jour, que de très rares photos du flacon d’ABÎME et aucun moyen de se le procurer. Nous ne mentionnerons même pas son odeur d’époque, car cela fait bien longtemps que nous n’espérons plus sentir ce parfum tombé dans l’oubli. Pour toutes ces raisons, ABÎME est devenu le parfum des méandres. Un nom qu’il porte à merveille. 

Cette accroche narrative naturelle devait se traduire dès lors en odeur. Comment faire pour retranscrire avec des matières premières des termes comme oubli, sombre et envoutant ? Le concept d’ABÎME était né, son parfum suivrait bientôt. 
Le génie de Nathalie Lorson s’est alors exprimé. Le maître-parfumeur derrière chacune de nos créations a su, avec brio, poser des odeurs sur les mots et refléter cette perte de repère presque mystique.
La conception du parfum s’est articulée autour de l’ésotérisme et du spirituel. Des notions intimement liées au monde des profondeurs.
Nous avons donc construit un parfum autour de l’encens et du Palo Santo (article ici), deux matières premières chères au mysticisme. Puis nous sommes allés chercher dans les profondeurs pour en extraire des notes, à la fois, persistantes et sombres. Nous sommes alors tournés vers des matières comme l’élémi, le poivre et le cèdre pour appuyer les facettes des volutes. Mais aussi des notes plus détonnantes comme le piment et le laurier. 
La sortie d’ABÎME juste après COMPLIMENT n’est pas non plus un hasard. Si COMPLIMENT a été pensé comme un parfum solaire et « feel good », Abîme se positionne comme la fragrance obscure et envoutante de la gamme héritage. L’ombre et la lumière, le jour et la nuit.

Your Cart

Your cart is currently empty.
Click here to continue shopping.
Thanks for contacting us! We'll get back to you as soon as possible. Thanks for subscribing Thanks! We will notify you when it becomes available! The max number of items have already been added There is only one item left to add to the cart There are only [num_items] items left to add to the cart