Historique

La Parfumerie Violet

Fondée en 1827 par Mr. Violet, la parfumerie Violet a marqué l'industrie française de la cosmétique. Détentrice de plusieurs brevets dont un pour le savon à la thridace, la société obtint plusieurs prix durant son existence. Basée à Paris et ce à plusieurs adresses, Violet fut surtout réputée pour le 12 Boulevard des Capucines. Il ne fallut pas longtemps à la marque pour se distinguer de la concurrence.

1842 fut l'année où la maison devint officiellement fournisseuse de l'impératrice Eugénie et la reine Isabelle II d'Espagne.

En 1858 la boutique prit la dénomination « À la Reine des abeilles - Maison Violet » afin d'asseoir sa légitimité. Le comité de l'Exposition universelle de 1867 distingua particulièrement le travail de Louis Claye, alors directeur de Violet, en récompensant les produits de la maison.

À la mort de ce dernier, Violet faisait partie des dix plus grandes maisons de parfum françaises. Il faudra attendre 1885 et l'arrivée de Aaron- Marc Rehns à la tête de la société pour que cette dernière soit cotée en Bourse. La société entra alors dans l'ère de l'export. On pouvait la retrouver aux Etats-unis, en Angleterre, en Russie et dans plusieurs pays d'Europe comme l'Allemagne, l'Espagne ou encore le Portugal. Elle devint une industrie qui employa plus de 250 ouvriers dans ses usines. Après de nombreuses années de santé économique, l'Histoire entacha l’équilibre de la société. Les différentes guerres mondiales, la crise économique de 1929 aux Etats-Unis et une gestion des partenaires compliquée auront raison de Violet. Elle finira par s'endormir vers 1953. Il fallut attendre 2015 et 3 jeunes hommes pour reprendre l'histoire où elle avait été laissée.