Comment se parfumer

"Comment se parfumer" ? Mais la réponse semble toute trouvée. Il vous suffit de prendre votre flacon et de le vaporiser sur vous. Quel parfum ? Quelle partie du corps ? Combien de sprays ? À quel moment ? Mais voyons, d’où sortez-vous toutes ces questions ? Laissez-moi réfléchir. Finalement, vous avez raison, l’interrogation est peut-être légitime après tout. Alors reprenons ensemble, voulez-vous ?
      
Quel parfum ?
En quête de votre future signature olfactive, vous déambulez dans les allées d’une parfumerie sélective. Le nombre de références disponibles vous laisse bras ballants. Mais comment diantre pouvez-vous ressortir avec une odeur qui vous correspond ? Nous ne le répéterons jamais assez, mais la précipitation est souvent mère de déception. Pour apprécier un parfum dans son entièreté, il ne suffit pas de sentir ses notes de tête sur une touche olfactive dans une atmosphère saturée d’odeurs différentes. Il faut le tester sur peau ou vêtement, une journée complète. Un parfum se porte, s’adopte, s’apprivoise. Vous pouvez adorer les facettes vanillées, mais selon la façon dont elles sont traitées dans telle ou telle fragrance, elles peuvent très bien ne pas vous rendre justice, une fois portées. Certaines formules se déconstruisent plus rapidement que d’autres en fonction de la teneur de votre peau. Beaucoup de questions trouveront des réponses si vous laissez un peu de temps à la fragrance.
Pour ce qui est des règles, il n’y en a pas. Observer juste trois facteurs: tenue, sillage et appétence personnelle. Ce qui est magique c’est que ces trois facteurs sont vérifiables au bout d’une journée. Alors à la question : Quel parfum ? nous répondrons : laissez le temps vous conseiller.
 
Unsplash
 
Quelle partie du corps ?
Coco Chanel disait: "Parfumez-vous là où vous souhaitez être embrassé."
Sur la peau, derrière l’oreille, dans le cou, sur les poignets, dans les cheveux, au niveau des points de pulsations : c’est-à-dire les endroits où la chaleur se concentre par exemple les articulations ; il existe mille écoles. Remettre l’église au milieu du village en proclamant que nous connaissons la localisation parfaite serait présomptueux et erroné. Au sein de l'équipe Violet, la majorité applique les parfums sur le cou. Tout simplement. Maintenant, certains d’entre vous préfèrent le vaporiser sur les vêtements. Votre humble serviteur qui écrit ces quelques lignes en fait partie. Encore une fois, il existe autant d’écoles que d’avis : ourlets, col, maille du pull, parapluie même. Tous les textiles sont parfumables. Moi ? Vieille école pardi. Le torse et le col. fin. Il semble bon de préciser que si la tenue sur les habits est excellente, la diffusion quant à elle est moins prononcée que sur la peau.
  
Photo by Morgan Vander Hart on Unsplash
 
Combien de vaporisation?
« Une vaporisation, c’est pour toi ; deux, c’est pour l’autre ; trois ou plus, c’est pour le monde » même si cet adage rencontre rapidement ses limites, il représente assez justement l’idée globale. En effet, la quantité dépend de l’intensité que vous voulez donner au parfum. Gardez cependant en tête qu’à partir d’un certain nombre de sprays, l’odeur arrive à saturation. C’est-à-dire qu’il revient au même de se parfumer avec 5 ou 10 sprays. Le deuxième moyen de jouer sur l’intensité est de choisir une fragrance plus concentrée initialement. Vous conviendrez qu’une eau de Cologne n’aura pas en principe la diffusion d’une eau de parfum ou un extrait de parfum puisqu’il existe une corrélation entre diffusion et concentration.
     
À quel moment ?
Il y a le matin, l’après-midi et le soir. Parfumez-vous quand vous le désirez. Attention ! Si vous ne sentez plus votre parfum, cela ne veut pas forcément dire qu’il n’est plus là ; le couple nez/cerveau peut très bien être habitué à l’odeur et ne plus le distinguer. Il est toujours bon de demander à ses proches s’ils perçoivent encore votre sillage avant de vous parfumer à nouveau.

Voilà ce qu’on peut vous conseiller sur l’application d’auras odorantes. Les règles sont floues, les directives inexistantes et les ordres caducs. Seul compte votre plaisir ; en la matière, c’est vous qui tracez les lignes.
   
Images tirées de www.unsplash.com


Related Posts

Fiche matière première - Le mimosa
Fiche matière première - Le mimosa
Le mimosa, fleur hivernale emblématique de la côte d’Azur, est aussi grandement réputé pour ses propriétés olfactives...
Read More
La marque de fabrique
La marque de fabrique "À la Reine des Abeilles"
Vous aurez certainement remarqué que l’ensemble de nos flacons sont habillés d’un tampon circulaire représentant une ...
Read More
Carnet de création #5 - Nuée Bleue
Carnet de création #5 - Nuée Bleue
C'est dans une vente aux enchères qu'en 2018, nous faisions l'acquisition de Nuée Bleue, signature notable et express...
Read More

Laisser un commentaire