Sentez-vous unique

Peu importe le flacon tant qu’on a l’exclusivité 

 

Rareté et consommateur ont souvent fait bon ménage, car il existe chez ce dernier une volonté profonde de se différentier et de sortir du lot. Qui n’a jamais ressenti une forme de fierté, d’accomplissement et même de joie lorsqu’il prend conscience de faire partie d’un petit groupe jouissant d’un accessoire, d’un vêtement ou d’une expérience ? Ce phénomène d’exclusivité a toujours gravité au cœur du marketing et nombreuses sont les marques qui cultivèrent cette notion. La parfumerie est loin de déroger à la règle. « Je ne veux pas sentir comme tout le monde » ou « toutes les odeurs se ressemblent, je cherche ma propre signature » combien de fois à-ton déjà entendu ce refrain ? La question que l’on se pose alors est : l’exclusivité est-elle synonyme de salvation ?

parfum rare, exclusivité

L’émergence même de la niche est la preuve d’une volonté de singularité. Tandis que la parfumerie sélective et ses best-sellers englobaient une bonne partie du marché, ce nouveau mouvement faisait son apparition en marge des canaux traditionnels. À l’antipode des fragrances conventionnelles, on jouait désormais avec le bouche-à-oreille, les ventes « sous le manteau », l’antipub. La résistance s’organisait dans l’ombre afin de gagner une guerre qui semblait, qu’on se le dise, perdue d’avance tant l’adversaire était implanté. Or l’histoire nous prouva le contraire. La niche réunissait tous les bons arguments. Rares, difficiles d’accès, différents et reconnaissables, leurs parfums connurent un succès, au fil des ans, retentissant. À tel point qu’aujourd’hui il n’existe plus un mastodonte du sélectif qui n’a pas soit investi dans ses petites maisons dissidentes soit développé leurs propres gammes privées, vestiaires, exceptions, confidential, exclusifs, nommé-les comme bon vous semble. La bataille a juste changé de front. 

 

Mais la simple niche ne suffit bientôt plus et pour alimenter cette volonté de distinction, les marques trouvèrent mille façons d’appréhender le parfum. Expérience personnelle dans des salons privés, invitation à des événements ultras sélectifs, ateliers pour composer sa propre fragrance, à défaut d’être commun, tous semblent vouloir proposer l’exceptionnel. Certaines maisons offrent même la possibilité de rencontrer un nez interne afin de développer un jus unique, c’est ce qu’on appelle le sur-mesure. Cette solution, qui paraît être la réponse la plus adaptée à la volonté d’avoir sa signature olfactive est malheureusement encore trop onéreuse pour le grand public.

parfum rare, exclusivité , sur-mesure

Pour pallier le prix mirobolant du sur-mesure, certaines marques préfèrent mettre l’accent sur le cheminement jusqu’au parfum. Par exemple, elles vous accompagneront à l’aide d’un algorithme sur leur site internet pour choisir une fragrance dans leur propre collection exhaustive. Une solution 2.0 pour tenter de s’extraire de l’ordinaire. 

 

Or cette course à l’extraordinaire oblige parfois les marques à côtoyer d’un peu trop près les limites du raisonnable. Les parfums que l’on peut personnaliser à l’aide de son urine ou de son sang sont de bons exemples pour étayer cet argument. 

 

En définitive, l’exclusivité en parfumerie est en constante évolution et sa recherche s’affine de jour en jour. Chez violet, puisqu’il faut parfois prêcher pour sa paroisse, nous pensons sincèrement qu’entrer dans un cercle restreint de personnes pouvant posséder un jus aussi longtemps qu’ils le désirent est une solution poétique à l’exclusivité. Car en plus d’être unique, vous faites alors partie d’une communauté. 

 

À la prochaine 



Related Posts

Carnet de création #5 - Nuée Bleue
Carnet de création #5 - Nuée Bleue
C'est dans une vente aux enchères qu'en 2018, nous faisions l'acquisition de Nuée Bleue, signature notable et express...
Read More
Guide de la parfumerie #4 - Le parfum au naturel
Guide de la parfumerie #4 - Le parfum au naturel
A l'origine, le problème était évité, éludé voir effacé puis, un beau matin, le monde s'est réveillé. L'opinion publi...
Read More
Guide de la parfumerie #3 - Le genre en parfumerie
Guide de la parfumerie #3 - Le genre en parfumerie
«C'est un beau parfum que vous portez Madame... ou Monsieur, peu importe » Quelle construction sociale avons nous là ...
Read More

Laisser un commentaire